Toxine botulique

La toxine botulique est utilisée depuis les années 70 pour le traitement de certaines pathologies neurologiques (tics nerveux du visage entre autres) ou ophtalmologiques (spasmes des paupières, strabisme..).

Dans les années 90, son utilisation esthétique s’est répandue grâce à ses propriétés de relaxation musculaire. Elle est aujourd’hui utilisée dans le traitement des rides inter-sourcillières, du front et de la patte d’oie.

Toxine botulique Dr Danau Wim

Injection de la toxine botulique

Principe de l’injection de la toxine botulique

Bloquer l’action des muscles dont les contractions répétitives sont responsables de certaines rides du visage (notamment des régions frontale et orbitaire).

L’injection de toxine botulique permet donc de lisser les reliefs de la peau et contribue au rajeunissement du visage par un relâchement de la tension musculaire.

A long terme, elle semble avoir un effet préventif sur l’aspect de ride perpétuelle (présente malgré l’absence de contraction musculaire), véritable fracture irréversible du derme.

  • Anesthésie : Sans
  • Durée : 10 minutes
  • Hospitalisation : Sans

Associations possibles avec : Injections de produits de comblement, Laser

Suites habituelles transitoires : Rougeur au point d’injection, ecchymoses (bleus), sensation de lourdeur du front, maux de tête transitoires

Risques : toujours transitoires

  • Chute de la paupière (ptosis)
  • Chute du sourcil / Ascension du sourcil (Effet Méphisto)
  • asymétrie entre les deux côtés
  • inefficacité / Nécessité de retouche

Suites de l’injection

  • Reprise du travail : Immédiate
  • Efforts physiques / Sport : 12 heures

Durée du résultat : 3 à 6 mois.