Implants fessiers

L’augmentation des fesses peut être réalisée par des implants fessiers. La pose d’implants fessiers a pour but d’augmenter le volume de la portion supérieure de la fesse au moyen de prothèses remplies de gel de silicone mises en place dans le muscle grand fessier. Ils permettent de réaliser une augmentation de fesses stables, durables, et anatomiques. En revanche, ils ne sont pas dénués de risques.Il s’agit d’une intervention aux suites complexes mais avec d’excellents résultats esthétiques.

Qu’est-ce qu’un implant fessier?

L’implant fessier est une prothèse en gel de silicone cohésif spécialement conçu pour la fesse et les contraintes de la position assise.

Il existe plusieurs laboratoires fabricants.

Objectifs de l’intervention

La pose d’implant fessier va permettre :

  • augmenter le volume de la fesse
  • augmenter la projection de la fesse

En revanche, l’intervention ne permet pas de traiter les faces latérales de la fesse. Cela pourra faire l’objet d’actes complémentaires.

Actes éventuellement associés à l’implant fessier

L’implant fessier recrée du volume et de la projection à la fesse. En revanche, il ne traite pas les contours de la fesse. Il est donc fréquent d’y associer une liposuccion, où un lipofilling de la fesse pour redessiner les contours de la fesse :

  • creuser la chute des reins
  • retirer une culotte de cheval
  • combler par lipofilling le creux sur la face latérale de la fesse pour plus de convexité.

Qui sont les candidats à l’augmentation de fesse par implant fessier?

Les patients présentent au moins l’un des signes suivant :

  • fesses plates
  • fesses relâchées avec peu de volume : notamment les séquelles d’amaigrissement
  • patient mince, sans graisse suffisante pour permettre un lipofilling de fesse

Dans tous les cas, les patients doivent avoir des attentes réalistes, et comprendre qu’il ne faut pas chercher un volume inadapté aux capacités de distension de la fesse. Le risque serait un lâchage de la suture qui pourrait entraîner infection et retrait de l’implant.

La technique opératoire

L’incision : la cicatrice finale

Classiquement l’incision mesure 5 cm. Elle est située dans le pli inter-fessier, à la partie haute du sillon inter-fessier. Elle est donc en regard de l’os appelé sacrum.

Cette incision a notre préférence, car elle laisse une cicatrice discrète, cachée par le nouveau volume des fesses, une fois les implants fessiers posés.

Réalisation de la loge de la prothèse de fesse

Comme pour tout implant, l’implant fessier nécessite de réaliser une loge adaptée aux dimensions de l’implant.

Nous réalisons une loge intra-musculaire, c’est-à-dire dans l’épaisseur du muscle grand fessier.

Cette loge a l’avantage de permettre une bonne stabilité de l’implant, de bien camoufler les contours de l’implant pour un aspect naturel, et de réduire significativement la douleur post-opératoire.

Nous utilisons systémique une caméra ou endoscope spécifique pour effectuer ce temps de l’opération. On contrôle ainsi en permanence la coagulation des vaisseaux sanguins afin d’éviter un saignement mais aussi le caractère intra musculaire strict de la loge.
Nous mettons ensuite en place des implants fessier haute cohésivité dont la taille varie habituellement entre 200 et 530 cc.

Déroulement de l’intervention

Consultations avant implant fessier

  • consultation de chirurgie plastique.
  • Arrêt du tabac 1 mois avant minimum, arrêt de l’aspirine ou des anti-inflammatoires 10 jours avant les implants fessiers.
  • Signature du devis, du consentement éclairé, et réalisation de photographies médicales.
  • Délai de réflexion : 15 jours entre la 1ère consultation et les prothèses de fesses.

L’anesthésie

Anesthésie générale systématiquement.

Hospitalisation

  • Hôpital de jour. En effet, des antalgiques puissants peuvent être nécessaire pendant les 2 premiers jours post-opératoires.
  • L’intervention dure 2 heures.
  • Des drains sont posés le plus souvent.

Suites opératoires

  • Douleurs : importantes, soulagées par des antalgiques puissants. Des médicaments adaptés sont prescrits à domicile.
  • Recommandation: position assise interdite les 8 premiers jours. Alterner les positions allongée sur le ventre, sur les côtés ou debout. S’asseoir sur le bas des fesses ou le haut des cuisses, pendant les 3 premières semaines.
  • Soins particuliers : bas de contention pendant et anticoagulants 15 jours. Importance des soins infirmiers au niveau de la cicatrice pour éviter tout risque de désunion, car le sillon inter-fessier est une zone où la cicatrisation est fragile.
  • Retrait des fils: 10 jours.
  • Reprise des activités physiques : 6 semaines.
  • Reprise des activités professionnelles: 10 à 12 jours en moyenne.

Résultat de la prothèse de fesseimplants fessiers

Le résultat définitif est obtenu au bout de 3 mois, lorsque l’œdème (gonflement) a complètement disparu.

La cicatrice a son aspect définitif au bout de 12 mois.

Je vous revois systématiquement en consultation à J+5, J+10, puis 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an.

La durée d’un implant fessier dure entre 10 et 20 ans. Une surveillance régulière tous les 5 ans, permettra de dépister une éventuelle rupture.

Risques prothèse de fesse

Les risques les plus fréquents sont :

  • hématome : ils peuvent nécessiter une ré-intervention
  • désunion de la cicatrice : elle peut cicatriser avec de simples soins locaux
  • infection : elle peut conduire au retrait de l’implant.
  • durcissement de l’implant : risque théorique, exceptionnellement retrouvé avec les implants fessiers
  • cicatrice inesthétique
  • asymétrie
  • rotation d’un implant anatomique, ce qui oblige à une ré-intervention

 

implants fessiers

2 x 330cc rond avant

implants fessiers après

2 x 330cc rond après

augmentation des fesses

2 x 330cc rond avant

augmentation des fesses

2 x 330cc rond après

Questions-réponses

Quelles sont les éventuelles complications des implants de fesses?

Il s’agit d’une intervention aux suites lourdes nécessitant des soins post-opératoires spécialisés.
La complication principale réside dans les douleurs post opératoires, notamment celles irradiant le long du nerf sciatique vers le pied. Elles sont prévenues par une prise en charge spécialisée de la douleur par l’anesthésiste lors de votre intervention chirurgicale.
L’autre complication des implants fessiers est la désunion de la cicatrice fessière. Elle est prévenue par l’interdiction de la position assise pendant 7 jours et la réalisation des soins à domicile par une infirmière spécialisée.

Quelle est la durée de vie moyenne des implants fessiers?

La durée de vie d’un implant fessier est de 15 ans en moyenne. Il n’a pas été décrit de phénomène de coque avec les prothèses de fesses.

Quelles sont les alternatives aux implants fessiers?

Le lipomodelage est la principale alternative aux prothèses de fesses. Cependant le volume de graisse nécessaire pour avoir un résultat nécessite de réaliser une liposuccion importante qui n’est pas possible chez les patientes maigres.

 

Prenez rendez-vous pour une consultation.

Vous trouvez plus d’information sur le site de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique et le site de ISAPS.