Information augmentation mammaire

Pourquoi une augmentation des seins?

De beaux seins forment une partie essentielle de la féminité et sont déterminants pour notre sentiment de bien-être.

Aujourd’hui il est possible d’avoir les seins fermes et bien formés à vie!

Une augmentation des seins est une intervention esthétique, qui peut modifier la taille et la forme des seins. L’intervention est souvent pratiquée sur les femmes qui ont toujours eu de petits seins ou les femmes dont les seins sont devenus moins fermes ou volumineux suite à une grossesse ou une perte de poids.

Les seins sont composés de tissus graisseux, de tissus glandulaires, de vaisseaux sanguins, de nerfs, de canaux lactifères et de ganglions lymphatiques, le tout bien entendu couvert par la peau. La forme des seins est déterminée principalement par l’élasticité de la peau et le rapport entre tissus graisseux et tissus glandulaires. Les seins jeunes consistent surtout en tissus musculaires et sont fermes. Avec les années les tissus glandulaires laissent la place aux tissus graisseux, plus mous. A cause de la gravité et de la diminution de l’élasticité, les seins peuvent commencer à tomber avec l’âge. La grossesse et la perte de poids peuvent aussi influencer la forme des seins. Les seins ne contiennent pas de tissus musculaires, donc les exercices n’ont aucun effet sur le volume des seins.

 

Première consultation

Le choix d’une augmentation des seins est un choix très personnel. Une très grande variation en taille et en forme est possible, il est donc vital de trouver un bon conseiller.

Lors d’un premier entretien avec un de nos médecins expérimentés, vous discuterez longuement des différents traitements possibles. Vous serez informée également des avantages et des désavantages, des risques et des attentes. Le médecin vous posera des questions sur votre histoire médicale et votre condition physique générale, vos souhaits et vos attentes.

Votre chirurgien vous garantit une information aussi complète que possible, pour que vous puissiez prendre une décision fondée et recherchera avec vous le traitement le plus indiqué pour obtenir un résultat satisfaisant.

La prothèse

Nous employons des implants aux silicones pour utilisation médicale pour une augmentation des seins. Ces prothèses sont de qualité supérieure, 100% fiables. Des recherches scientifiques ont démontrées que les matériaux ne nuisent pas à la santé et en plus, il est prouvé maintenant que les implants en silicone ne sont aucunement liés à la présence de cancers du sein ou ne causent pas d’autres maladies. Les prothèses que nous employons sont faites en silicone pour utilisation médicale. Cependant il y a plusieurs possibilités, que nous souhaitons vous détailler ici.

  1. Remplissage

Vous avez le choix entre un remplissage avec une solution saline, un gel silicone liquide ou solide ou d’autres remplissages moins utilisés.

Solution saline.

Ce remplissage reste très stable à travers les années. Lors d’une fuite dans l’enveloppe de silicone, le liquide se libère, mais est résorbe sans problème et sans risques par le corps. Un autre avantage est le fait que ces implants ne sont remplis qu’une fois en position dans le corps, ils nécessitent donc une incision plus petite pour leur implantation.

Un désavantage de ce type de remplissage est leur toucher pas très naturel et « clapotant ». En plus la prothèse utilisée ici est presque toujours à parois lisses, ce qui entraîne un plus grand risque d’enkystement.

Gel de silicone liquide

Ce remplissage est le plus naturel et souple au toucher. Cet implant rond prend une forme de goutte en position debout, parce que le gel de silicone se déplace vers le bas.

Mais en cas de rupture de la paroi de cette prothèse, le gel se libère dans le corps et est très difficile à éliminer. Ceci ne constitue pas un danger en soi car la matière est bien supportée par le corps en non cancérigène.

Gel de silicone solide ou cohésif.

De plus en plus souvent le remplissage de gel de silicone liquide laisse la place à sa forme plus solide, sans fuites. Ce remplissage est à peine plus solide au toucher que la forme liquide mais les silicones ne s’échapperont pas de la prothèse, même en cas de rupture de l’enveloppe de l’implant.

Ce remplissage est qualitativement le meilleur et notre équipe vous le conseille chaleureusement.

Autres

Il existe des prothèses remplis de solutions de sucre ou autres matières organiques. Certaines de ces prothèses ont déjà été retirées du marché parce que la composition du remplissage se modifiait et devenait nuisible pour la personne portant cet implant.

  1. Forme

Vous avez également le choix de la forme de votre prothèse, notamment entre un implant rond ou anatomique (= en forme de goutte).

Rond

Cette forme remplit plus le haut du sein. En position debout elle se modifie quelque peu en goutte, accentué par un positionnement sous-musculaire de la prothèse.

 

Anatomique ou en forme de goutte

Grâce à cette forme, le haut du sein est rempli de manière naturelle. Elle fournit donc un peu moins le haut du sein, ce qui peut donner un résultat plus naturel notamment en cas d’augmentations plus importantes. Un désavantage de cette prothèse est l’incision plus grande qui est nécessaire à son introduction.

  1. Taille

Hormis le remplissage et la forme de l’implant, vous devrez également décider de la taille de la prothèse, en concertation avec notre médecin expérimenté. Le résultat le plus naturel est obtenu quand vos nouveaux seins forment un ensemble équilibré avec votre corps.

Non uniquement la taille du bonnet mais aussi les rapports de votre propre morphologie sont des facteurs importants.

 

Le traitement / l’intervention

Ici aussi il y a différentes options, dont le médecin discutera avec vous en détail lors de la première consultation. Voici déjà un résumé…

  1. Positionnement

L’endroit où se trouve la prothèse joue un rôle important dans l’augmentation des seins. L’implant peut être placé sous le tissu glandulaire ou derrière le muscle pectoral.

Sous le tissu glandulaire (sous-glandulaire).

Ceci est possible et donne un bon résultat si suffisamment de tissu glandulaire est présent. Cependant, si la patiente a peu de tissu glandulaire, le bord supérieur de la prothèse peut être aperçu.  En cas de remplissage liquide des ondulations peuvent être visibles. Il y un risque légèrement plus élevé d’enkystement.

 

Derrière le muscle pectoral (sous-musculaire)

En plaçant l’implant derrière le muscle pectoral il est couvert d’une couche supplémentaire de muscle. De ce fait, le risque d’apercevoir le bord de la prothèse est nettement plus petit.

Cette couche de muscle appuie sur le haut de l’implant, une prothèse ronde prendra de ce fait plus une forme de goutte.

Le risque d’enkystement est plus petit en cas d’un positionnement sous-musculaire.

 

  1. Incision

Les implants peuvent être introduit de trois manières différentes : par l’aréole, par le pli du sein ou par une incision dans l’aisselle. Chaque endroit a ses avantages et désavantages.

 

Par l’aréole

L’incision est faite par l’aréole et laisse une cicatrice très peu visible. L’importance de l’incision est déterminée par la largeur de l’aréole. Cette technique est donc plus restrictive par rapport à l’ampleur de l‘implant. Des augmentations importantes avec un gel de silicone cohésif ne sont de ce fait pas toujours possible de cette manière.

Cette technique comporte un risque d’infection légèrement plus important par rapport aux autres techniques.

 

Par le pli du sein

Voici la technique la plus pratiquée. Les implants plus importants peuvent également être introduits à l’aide de cette technique. La cicatrice est peu visible puisqu’elle se trouve dans le pli sous le sein. En cas d’une nouvelle intervention pour par exemple un enkystement, on préfèrera cette technique.

 

Par une incision dans l’aisselle

Une augmentation des seins peut également être pratiquée par l’aisselle, mais les prothèses ont plus tendance à se déplacer vers le haut. Cette cicatrice ne se trouve pas sur le sein et n’attire pas l’attention.

Vous voyez qu’il y a plusieurs décisions importantes à prendre dans le cadre d’une augmentation des seins, mais notre équipe expérimentée vous conseillera soigneusement et vous aidera à trouver le traitement le plus indiqué pour obtenir un résultat satisfaisant.

 

Après le traitement

L’intervention dure environ une heure. Après l’intervention un pansement imperméable est appliqué ainsi qu’un soutien-gorge spécifique de soutien. Uniquement en cas d’introduction par l’aisselle, un drain Redon sera appliqué pendant 24 heures.

Vous pourrez rentrer chez vous le même jour. Cependant, vous devrez porter le soutien-gorge de soutien pendant un mois, jour et nuit. Il soutient la nouvelle forme de vos seins et empêche l’enflure. Le soutien-gorge vous est mis immédiatement après l’intervention. En cas de prothèses rondes vous pourrez l’enlever brièvement à partir du second jour, pour prendre une douche rapide ou pour le laver. En cas de prothèses anatomiques vous ne devez enlever le soutien-gorge qu’après 7 jours, pour garantir un positionnement optimal de la prothèse.

Si l’incision a été fermée, les fils seront enlevés après 14 jours. Après deux semaines vous pouvez masser les cicatrices.

En général, les quatre premiers jours sont relativement douloureux en cas de positionnement sous-musculaire. On vous prescrira un analgésique adéquat.

Nous vous conseillons de prendre quelques jours de repos après l’intervention. Après cela vous pourrez reprendre vos activités habituelles, sauf porter des charges lourdes, faire du sport ou tendre la main très haut. Vous ne pourrez reprendre ces activités qu’après un mois.

 

Résultat

Une augmentation des seins est une intervention chirurgicale. Le résultat ne sera pas visible immédiatement après l’intervention. L’enflure devra réduire et les tissus des seins et éventuellement le muscle pectoral devront s’adapter à la nouvelle forme. Après environ un mois vous aurez une bonne idée du résultat final.

Dans des cas rares, les sensations dans les mamelons peuvent être modifiées pendant plusieurs semaines. Ceci varie d’une personne à l’autre et de très sensible à insensible. Au fur et à mesure cette situation se rétablira.

Les cicatrices peuvent être rouges pendant les premiers mois. Après cette période elles prendront de plus en plus la couleur de la peau et seront ensuite pratiquement invisibles.

Ce résumé a pour objectif de vous donner une première idée d’une augmentation des seins. J’espère pouvoir vous rencontrer bientôt pour vous conseiller en personne.

Dr. Wim DANAU

 

Prenez rendez-vous pour une consultation avec le Dr. Wim Danau.

Vous trouvez plus d’informations sur cette page de la Société Royale Belge de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, de la Ministère Française des Solidarités et de la Santé et de l’ISAPS.